Profil pays : Kenya 

Kenya

 

 

 

 

 

 

Profil commercial – Site des Nations Unies (lien)

Autorités clés à contacter Administration fiscale du Kenya (Site internet)
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce extérieur (Site internet)
@KenyaGov
Personne en charge de la coordination avec les donateurs:
n.a.
Membre de l’UA / de CER CEN-SAD, COMESA, EAC, IGAD
Principaux corridors de transport  -/-
Organisations clés du secteur privé n.a.
Ratification de la Convention de Kyoto révisée Oui, 2009 (Source: OMD)
Organisation nationale de FE Oui (Source: CNUCED)
Coordinateur
n.a.
Système informatique douanier Guichet unique électronique (GUE)

Notification et ratification de l’AFE de l’OMC

Evaluation des besoins 9-13 juin 2008 (USAID, OMD)
27-31 mai 2013 (TMSA, Japon)
Catégorie Reçu Date Lien
A Oui 29 avril 2015 WTO TFA Kenya Cat A
B Non -/- -/-
C Non -/- -/-
Ratification Non Déc. 2015 Communiqué de l’OMC

Indicateurs et ressources liés à la facilitation des échanges

Indice de performance logistique –Banque mondiale

L’Indice de performance logistique (LPI) de la Banque mondiale est le fruit d’une enquête internationale réalisée auprès des opérateurs économiques sur le terrain (transitaires internationaux et transporteurs express) leur demandant d’évaluer leur expérience concernant « l’hospitalité » de l’environnement logistique des pays dans lesquels ils opèrent et de ceux avec lesquels ils entretiennent des relations commerciales. A cela s’ajoutent des données quantitatives concernant les performances de plusieurs éléments clés de la chaine logistique du pays dans lequel ces opérateurs travaillent. L’indice LPI fournit un classement comparatif et une note générale sur la base d’une échelle allant de 1 (la plus mauvaise note) à 5 (la meilleure note). L’indice LPI examine sept catégories logistiques, dont l’efficacité du processus de dédouanement par les services douaniers et autorités frontalières.

LPI_Efficiency of Customs and Border Clearance_Kenya

Source: Banque mondiale

Rapport Doing Business /Classement en matière de commerce transfrontalier – Banque mondiale

Le projet Doing Business mesure de façon objective les réglementations encadrant l’activité des entreprises et leur application dans 189 économies et dans certaines villes au niveau local (infranational) et au niveau régional. Les indicateurs qui composent le « Commerce transfrontalier » répertorient les documents à remettre, les délais ainsi que les coûts liés au processus logistique pour l’exportation et l’importation de marchandises conteneurisées via un port maritime. Cependant, ils ne prennent pas en compte les coûts de transport maritime ou ceux des droits de douane. Ils ne répertorient pas non plus les critères relatifs aux accords commerciaux internationaux.

DB_TAB_Kenya

Source: Banque mondiale

Enabling Trade Index – Forum économique mondial

Le Rapport du Forum économique mondial Global Enabling Trade Report évalue dans quelle mesure les institutions, les politiques et les services facilitent la libre circulation des marchandises au-delà des frontières en vue de leurs destinations. Au cœur de ce rapport se trouve l’indice Enabling Trade. Celui-ci analyse les performances de 138 économies en fonction de quatre catégories principales : accès au marché ; gestion administrative des frontières ; infrastructures de transport et de communication ; environnement opérationnel et règlementaire des entreprises. La catégorie relative à la gestion administrative des frontières scrute l’efficacité et la transparence des services douaniers et des autorités frontalières sur la base de 11 indicateurs distincts.

ETI_Border Administration_Kenya

Source: Forum économique mondial

Customs Capability Index – Global Express Association/Frontier Economics

L’indice Customs Capability Index (CCI) considère toutes les mesures administratives qui jouent un rôle important pour les marchandises exigeant une mainlevée immédiate. Un pays qui obtient une note de 10 aura donc appliqué toutes les mesures qui facilitent l’expédition et le transport express des marchandises. A l’inverse, un pays avec une note faible n’aura mis en œuvre qu’un petit nombre de mesures. (Source: Global Express Association/Frontier Economics)

Note CCI du Kenya : 5,5

Indicateurs relatifs à la facilitation des échanges – OCDE

Les indicateurs de l’OCDE relatifs à la facilitation des échanges prennent en compte l’ensemble des procédures aux frontières, depuis les décisions anticipées jusqu’aux garanties pour les marchandises en transit, pour 133 pays selon leur niveau de revenus, leur position géographique et leur stade de développement. Sur la base des estimations fournies par les indicateurs, les gouvernements peuvent hiérarchiser leurs interventions dans le domaine de la facilitation des échanges en fonction de leurs priorités et ainsi mobiliser de manière plus ciblée l’assistance technique et le renforcement des capacités et des compétences des pays en voie de développement.

Voir le profil du Kenya en matière de facilitation des échanges (2014) (en anglais seulement).

Enquêtes au sujet des mesures non tarifaires – ITC

Les mesures non tarifaires (MNT) présentent un intérêt particulier pour les exportateurs et les importateurs des pays en voie de développement, dans la mesure où elles constituent un obstacle majeur au commerce international et peuvent empêcher leur accès aux marchés. Les entreprises exportatrices qui souhaitent accéder à des marchés étrangers doivent se conformer à de nombreuses exigences, dont, notamment, les règlements techniques, les normes applicables aux produits ainsi que les procédures douanières. Le Centre du commerce international (ITC) mène des enquêtes de grande envergure auprès des entreprises afin de recenser les règlementations qu’elles jugent onéreuses.

Voir le rapport d’enquête sur le Kenya (2014) (en anglais seulement).