Communautés économiques régionales (CER)

Conformément au Plan d’action de Lagos pour le développement de l’Afrique adopté en 1980 et suite au Traité instaurant la Communauté économique régionale (connu sous le nom de Traité d’Abuja) qui fut signé en 1991, la création des Communautés économiques régionales répondait au motif d’accroitre l’intégration des régions africaines. Certains pays sont membres de plusieurs de ces communautés à la fois. Il existe, par ailleurs, une coopération entre plusieurs CER. Un protocole d’accord fut adopté à Accra, au Ghana, en 2007 en vue de faciliter l’harmonisation des politiques entre l’UA et les CER.

L’UA reconnait huit CER à ce jour, à savoir :

  • la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD)
  • le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  • la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE)
  • la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC)
  • la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)
  • l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD)
  • la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  • l’Union du Maghreb Arabe (UMA)